Vous avez souscrit avec succès à Blog Praditus : développement personnel, soft skills, management et tests de personnalité !
Génial! Ensuite, complétez la commande pour un accès complet à Blog Praditus : développement personnel, soft skills, management et tests de personnalité !
Bon retour! Vous vous êtes connecté avec succès.
Succès! Votre compte est complètement activé, vous avez maintenant accès à tout le contenu.
Bravo! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
La mise à jour des informations de facturation a échoué.
Surmontez votre timidité maintenant !

Surmontez votre timidité maintenant !

. lecture : 3 minutes

La timidité peut être un trait de caractère attachant, mais elle permet rarement d'avancer dans le monde du travail. Comment vaincre la timidité et favoriser le développement de sa carrière ?

Vaincre la timidité est un combat qui peut prendre toute une vie, en fonction de votre personnalité. Cependant, il existe des astuces et des conseils que nous pouvons tous suivre et qui nous aideront à gérer la timidité lorsqu'elle se manifeste. Les personnes timides ont souvent des idées très fortes, mais trouvent simplement que leur timidité les empêche de les exprimer comme elles le souhaiteraient. Cependant, la timidité est trop souvent considérée comme  une faiblesse par des personnes qui n'en ont jamais fait l'expérience. Par conséquent, en termes de développement de carrière, les personnes timides ont tout intérêt à apprendre à surmonter ce problème - dans les situations professionnelles, du moins.

Conseils pour la gestion des émotions

Gérer ses émotions est un bon conseil pour tout aspirant cadre qui souhaite avancer dans sa vie professionnelle et son développement personnel. Non seulement cela vous aidera à gérer les émotions négatives, telles que la colère et la frustration, mais aussi d'autres réponses émotionnelles qui ne sont pas non plus les bienvenues sur le lieu de travail, comme l'exubérance excessive. Elle peut également aider à lutter contre la timidité.

La première chose à faire est de se connaître autant que possible et il existe des évaluations scientifiques de la personnalité qui peuvent vous aider à le faire de manière précise et révélatrice. Lorsque vous pensez en termes d'émotions, il est essentiel que vous vous reconnaissiez et que vous sachiez quel type de personnalité vous avez. Identifier le moment où vous êtes le plus timide, par exemple, peut être très utile. Pour certains, c'est lorsqu'ils sont avec des personnes du sexe opposé, pour d'autres, c'est lorsqu'ils sont avec des membres du personnel supérieur. Tout dépend de l'individu. La gestion des émotions fonctionne en identifiant d'abord vos propres réactions, puis en réfléchissant à des contre-mesures qui vous aideront à y faire face.

Contre-réactions à la timidité

Lorsque nous nous sentons timides, nous pouvons éviter le contact visuel, être essoufflés, avoir chaud et même rougir des joues. Certaines personnes présentent également d'autres symptômes. Quelle que soit la manière dont la timidité se manifeste physiquement, elle n'est probablement rien comparée à son impact psychologique. Par conséquent, la meilleure contre-mesure pour la timidité est de la voir venir, généralement en identifiant la situation à l'avance. L'une des meilleures choses que vous pouvez faire est de savoir quand vous pourriez vous sentir timide en gardant un œil sur votre agenda pour des choses comme les réunions d'équipe où vous pourriez avoir besoin de parler en public. Cela mettra à l'épreuve vos capacités d'organisation, mais le fait d'être préparé vous aidera à savoir quand prendre des contre-mesures, comme respirer profondément par exemple. Un autre bon réflexe consiste à essayer de maintenir votre rythme cardiaque bas en ralentissant vos mouvements, ce qui devrait vous aider à vous sentir moins paniqué. En effet, une respiration lente et mesurée vous aidera également à vous calmer. Posez calmement vos mains sur vos genoux et établissez un contact visuel avec les autres. Souriez également. Toutes ces contre-mesures atténueront la timidité, à défaut de la faire disparaître complètement.

Practice Makes Perfect !

Pour ne plus vous sentir timide, vous devez faire face à votre timidité. Une fois que vous vous sentez plus à l'aise avec les contre-mesures qui vous permettent de mieux gérer l'émotion de la timidité, il est temps de vous pousser. De temps en temps, lancez-vous dans une conversation avec une personne avec laquelle vous n'avez pas l'habitude de travailler. Saisissez l'occasion d'aborder un nouveau sujet de conversation en préparant une tasse de thé dans la cuisine du bureau, par exemple. Une fois que vous aurez fait cela plusieurs fois, choisissez une personne qui vous fait sentir plus timide que d'habitude et mettez-vous au défi de recommencer. En vous exerçant de cette manière, vous finirez par avoir moins peur de dire la mauvaise chose ou de vous taire. Avec le temps, les personnes les plus timides peuvent s'adresser à des groupes et même prendre la parole de manière formelle devant un grand nombre de collègues et de clients.

Ne soyez pas trop préoccupé par la situation

L'un des problèmes pour vaincre la timidité est qu'elle nous oblige inévitablement à penser à nous-mêmes - parfois de manière négative. Cette négation de soi peut être une partie du problème. Idéalement, vous devriez accepter votre timidité comme une partie de votre personnalité et ne pas penser que vous devez la vaincre complètement. Après tout, elle fait partie de vous. En étant moins centrés sur nous-mêmes, notamment en termes de réactions émotionnelles négatives, nous devenons naturellement plus sûrs de nous. Lorsque vous vous retrouverez dans une situation où vous pourriez vous sentir timide, ne vous posez pas de questions et ne pensez pas que vous avez dit une bêtise.  Posez des questions et, surtout, écoutez les réponses au lieu de trop penser à vous.