Managers : Mettre l’intelligence émotionnelle au service de la performance

Il est parfois compliqué de manager dans un contexte où la productivité et le bien-être des collaborateurs sont indispensables de manière à ce que la performance de l’entreprise soit au plus haut. Il est essentiel de vous montrer capables de pouvoir ajuster et modifier votre comportement afin de trouver l’équilibre entre contraintes de productivité et le bien-être de vos équipes. Cependant de nos jours, il y a une grande multiplication des projets au sein des entreprises. Vous êtes donc souvent amenés à gérer des équipes d’individus avec des personnalités très différentes, sur des projets bien distincts, le tout avec une limite de temps très court d’un projet à l’autre. Dans ce cas il est important que vous ayez une réadaptation immédiate et systématique.

Motiver vos troupes dans un nouveau projet ? Le leadership est l'élement clé

A moins que vous ayez un charisme hors du commun, il faut savoir que le leadership se cultive dans le temps, et la performance s’invite rarement à la genèse d’un projet. Et c’est à ce moment-là que l’intelligence émotionnelle prend tout son sens. C’est en partie grâce à l’intelligence émotionnelle que vous pourrez acquérir l’excellence sur le plan du leadership et donc concourir à l’amélioration rapide de la performance, même au commencement d’un nouveau projet. Il est parfois plus efficace de développer votre intelligence émotionnelle plutôt que rechercher la performance grâce à de simples leviers organisationnels ou par le biais des techniques managériales traditionnelles.

La bonne fréquence émotionnelle au bon moment pour une meilleure performance

Si le leadership et le charisme sont reconnus comme des éléments principaux de l’engagement, savoir actionner les leviers émotionnels à des moments précis peut s’avérer beaucoup plus efficace dans énormément de situations. Un leader doit être en mesure de contrôler ses émotions, comme la confiance, l’adaptabilité, la créativité ou encore l’intuitivité.

Managers, quels leviers pour développer votre IE ?

Pour être capable de passer d’un mode émotionnel à un autre rapidement, vous devez vous remettre en question.
Vous devez ensuite rencontrer le maximum de collaborateurs de l’entreprise afin de casser les appréhensions et les tabous relationnels. Ainsi, en sortant de votre routine, vous apprendrez à vous sentir davantage à votre aise, quelles que soient les circonstances et les situations à gérer.
La relaxation. Sachant qu’un manager crispé en permanence ne peut pas contrôler facilement ses émotions et encore moins celles des autres, des séances de relaxation peuvent vous changer complètement votre vie et celles de vos collaborateurs.
Enfin, le manager doit être capable d’empathie dans de nombreuses situations : une initiation à la programmation neurolinguistique peut s’avérer très utile. En apprenant à décrypter les gestes de vos interlocuteurs, vous les comprendrez mieux et pourrez donc savoir plus rapidement si l’empathie est de rigueur ou non.

L’intelligence émotionnelle pourrait bien se présenter comme une nouvelle compétence managériale que chacun devra être en mesure de développer. Pour pouvoir mettre l’intelligence émotionnelle au service de la performance, il faut d’abord la développer et apprendre à passer d’un mode émotionnel à un autre rapidement et selon les circonstances.
AAEAAQAAAAAAAAJpAAAAJDk4NjQxNzIwLTg4OWYtNDQ3ZC04ZDQ5LWU5ZDA1MmRlOGI5Mg

Praditus Team



comments powered by Disqus