Vous avez souscrit avec succès à Blog Praditus : développement personnel, soft skills, management et tests de personnalité !
Génial! Ensuite, complétez la commande pour un accès complet à Blog Praditus : développement personnel, soft skills, management et tests de personnalité !
Bon retour! Vous vous êtes connecté avec succès.
Succès! Votre compte est complètement activé, vous avez maintenant accès à tout le contenu.
Bravo! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
La mise à jour des informations de facturation a échoué.
Etude Praditus : la résilience en entreprise

Etude Praditus : la résilience en entreprise

. lecture : 3 minutes

Les collaborateurs des entreprises européennes se sentent résilients, mais leurs managers peuvent les soutenir davantage…

Si bon nombre des changements que nous avons connus ont été stressants, une récente étude réalisée auprès de 1 500 salariés dans cinq pays européens par Praditus, plateforme d'auto découverte et de développement des soft-skills, montre que 80% des personnes interrogées se sentent capables, malgré la pandémie, de faire face à des changements majeurs dans leur travail  - même si leurs entreprises et en particulier leurs managers sont jugés souvent décevants et ne leur apportent pas le soutien souhaité.

1. Malgré un niveau général satisfaisant, les femmes ont davantage souffert de la pandémie que leurs collègues masculins

71 % des répondants européens ont déclaré avoir observé une augmentation de leur charge de  travail pendant la pandémie.

Les femmes semblent d’ailleurs en avoir davantage souffert que les hommes (+17pts). Les  changements observés concernaient principalement leur charge mentale et de travail accrus (37 %) et le passage au travail à distance (26 %).

Toutefois, au moment de l'enquête, peu après le retour au confinement de nombreux pays  européens, une grande majorité (80 %) des personnes interrogées ont déclaré se sentir  capables de s'adapter et de faire face à ces changements (« sentiment de résilience ») ; plus de 60 % n'avaient ressenti que peu ou pas d'effets négatifs.

Les répondants ont indiqué que les soft skills les plus importants pour rester résilients étaient la capacité :

  • à s'adapter au changement (37 %),
  • à faire preuve d'optimisme (14 %) - et à communiquer efficacement avec ses collègues (12 %)

Maxime Régis, expert psychologue chez Praditus, note :

"Nos clients ont montré un intérêt accru  pour le développement des compétences relationnelles dont ils ont besoin pour traverser la crise actuelle et celles à venir. Comme les personnes qui ont répondu à notre enquête, ils souhaitent  développer leur résistance au stress, leurs compétences en gestion du temps et leur optimisme".

2. Le soutien des entreprises et des managers, en particulier, jugés sévèrement

Si les répondants ont fait preuve de confiance dans leur résilience personnelle, ils se sont montrés  moins satisfaits de la manière dont leur organisation a géré la crise.

En effet, seuls 40 % ont déclaré que leur organisation leur avait fourni le soutien nécessaire pour faire face à la pandémie, et seulement 32% pouvaient compter sur le soutien de leurs  managers.

Seule la moitié environ des répondants ont estimé que leur organisation disposait d'un plan clair  pour faire face à la crise (56 %), avait fixé des priorités claires (51 %) ou avait communiqué  clairement sur la gestion de la situation (49 %). Lorsqu'on leur demande comment leur organisation pourrait mieux les soutenir, les suggestions les plus populaires sont le soutien psychologique, des horaires plus flexibles et des congés  supplémentaires.

"Les organisations sont à bout de souffle, mais les membres de leurs équipes le sont aussi. Je crains que sans un meilleur soutien organisationnel "systématique" pour aider les employés à gérer à la fois leur stress et leur charge de travail, la résilience que je constate chez mes clients ne soit pas soutenable sur le long terme".

note Philippe Plichon, coach exécutif et directeur associé de Praditus.

Andrés Davíla, directeur de la recherche chez Praditus, partage cet avis.

"Depuis le début de la crise COVID-19, nous avons constaté un intérêt fort et croissant pour la connaissance de soi, les gens recherchant les ressources psychologiques dont ils ont besoin pour faire face au changement. Nous invitons les organisations à aider à développer les ressources psychologiques  des membres de leurs équipes, à fournir l'aide dont les membres des équipes en difficulté ont besoin et à développer les compétences de ceux qui sont prêts à se lancer dans la nouvelle normalité".

À propos de Praditus

Praditus est une plate-forme d'auto-découverte et de développement centrée sur les soft skills,  crée par Yohan Ruso, ancien DG d’eBay France. Plus de 18 entreprises du CAC40 et des centaines d’autres utilisent régulièrement ses services pour développer les compétences de leurs  collaborateurs. La mission de Praditus est de démocratiser la connaissance de soi en permettant à chacun de découvrir ses forces et de développer son potentiel par l'apprentissage continu, qu'il soit  autonome ou combiné avec du coaching ou de la formation. La conviction de Praditus est qu’une meilleure performance et employabilité passent nécessairement par la connaissance de soi.