Vous avez souscrit avec succès à Blog Praditus : développement personnel, soft skills, management et tests de personnalité !
Génial! Ensuite, complétez la commande pour un accès complet à Blog Praditus : développement personnel, soft skills, management et tests de personnalité !
Bon retour! Vous vous êtes connecté avec succès.
Succès! Votre compte est complètement activé, vous avez maintenant accès à tout le contenu.
Bravo! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
La mise à jour des informations de facturation a échoué.
Comment réagir face aux chasseurs de têtes ?

Comment réagir face aux chasseurs de têtes ?

. lecture : 2 minutes

Si vous ne voulez pas être recruté par un chasseur de têtes, dites-le clairement lorsqu'il vous contacte, mais qu'en est-il si vous voulez en savoir plus ?

N'oubliez pas qu'il est normal, dans un environnement professionnel, d'examiner les autres possibilités d'emploi qui peuvent se présenter à vous de temps en temps. En revanche, si vous passez votre temps à chercher une autre opportunité alors que vous devriez travailler, vous pouvez vous attendre à ce que cela soit mal vu. Les chasseurs de têtes vous contactent souvent par le biais de votre travail, car c'est là que vous avez attiré leur attention. Dans ce cas, l'une des meilleures choses à faire est de déclarer que vous ne pouvez pas discuter de ce qu'ils ont à offrir en termes de recrutement pendant que vous êtes au travail, mais de leur permettre de vous appeler à un autre moment. La plupart des consultants engagés dans une recherche de cadres seront heureux de vous rappeler le week-end ou le soir, lorsque ces questions pourront être discutées plus ouvertement.

Certaines personnes ont la chance de pouvoir communiquer ouvertement, ce qui leur permet de glaner plus facilement des informations sur une opportunité de recrutement auprès d'un chasseur de têtes. Pour d'autres, qui n'ont peut-être pas le don de la parole, il n'est pas si simple de trouver ce que vous voulez savoir sur l'opportunité. Vous pouvez déterminer quel type de personne vous êtes à l'aide d'un simple test de personnalité, mais dans tous les cas, demandez au chasseur de têtes de vous envoyer par courrier électronique le plus de détails possible. Cela devrait vous donner une idée du rôle du poste et de l'employeur potentiel, si ce n'est pas exactement de quelle entreprise il s'agit. N'oubliez pas que le chasseur de têtes ne saura pas d'emblée si vous êtes le candidat idéal ou non et qu'il se renseigne sur vous en même temps que vous vous renseignez sur le poste. Peu de consultants seront entièrement francs avec tous les détails, mais c'est raisonnable étant donné que vous pourriez vouloir essayer de vous adresser directement à l'employeur. Les chasseurs de têtes peuvent parfois sembler louches, mais ils doivent aussi gagner leur vie !

Si vous pensez que l'offre qui vous a été faite vous convient, passez à l'étape de l'entretien. Réservez du temps libre pour l'entretien plutôt que de vous faire porter pâle. N'oubliez pas que si votre employeur actuel découvre l'entretien, vous pourrez l'utiliser comme monnaie d'échange. Tout bon cadre doit connaître sa valeur sur le marché et parler à d'autres de ce qu'il peut offrir. Cela ne signifie pas nécessairement que vous êtes sournois ou que vous cherchez à quitter le navire.