Comment réagir au 360° pour qu’il soit efficace ?

Comment réagir au 360° pour qu’il soit efficace ?

. lecture : 3 minutes

Vous avez été évalué(e) grâce à la méthode 360°, vous avez eu votre debriefing sur vos compétences, vous avez bien écouté les objectifs de progression et les conseils pour y arriver. Et maintenant ?

Le 360° ne s’arrête pas au débriefing. Pour qu’il soit efficace, il faut agir sur le feedback que l’on vous a fait. Mais, pour cela, il faut être guidé. On ne peut pas changer son comportement sans aide extérieure. Il faut que vous sachiez si vous allez dans la bonne direction. Pour cela, nous vous conseillons de faire au plus simple si vous n’avez pas de coach spécialisé : assurez le suivi de votre Feedback 360° grâce à des questions au quotidien.

Identifiez un « coach » dans votre entourage

3602

Nous ne parlons donc pas de coach certifié, mais de coach au sens large : quelqu’un (de votre famille, parmi vos amis, vos collègues de confiance…) qui sera prêt à investir du temps pour votre progression. L’avantage avec cette solution est que cela vous responsabilise : lorsque vous avez un coach certifié, vous êtes quelque part obligé(e) d’aller à vos séances, alors que si votre coach est quelqu’un de votre entourage, il est plus facile de dire « oh aujourd’hui c’est compliqué… on verra demain, non ? ». Il est donc plus difficile d’être constant dans sa progression, mais la responsabilisation est une des clefs pour le changement : cela montre votre motivation, votre volonté d’évoluer, de prendre en main votre développement.

Petite astuce : vous pouvez vous coacher réciproquement 😊

Inutile de demander à cette personne de passer 1 heure toutes les semaines avec vous pour discuter de ce que vous avez bien/mal fait, il ne s’agit pas d’une séance chez le psy ! Le plus efficace, c’est d’avoir un échange court, 5 minutes par exemple, mais très souvent et régulièrement – au mieux, quotidiennement. Fixez-vous ensemble une durée et un temps dans la journée pour avoir cette discussion et sélectionnez les quelques questions à vous poser systématiquement. Les questions doivent être toujours les mêmes et doivent être très simples (des questions fermées par exemple). Si votre objectif est de mieux organiser votre temps, vous pouvez demander simplement « as-tu établi une liste de tâches à effectuer pour ta journée ? » et « as-tu réussi à accomplir tous les objectifs que tu t’étais fixés ce matin sur cette liste ? »

Fixez-vous des objectifs clairs et limités

3603
Ne vous éparpillez pas ! Sélectionnez par exemple un point, un comportement que vous désirez changer. Il serait inutile de dire « c’est bon, j’ai décidé de changer radicalement », car c’est décourageant et c’est tout bonnement impossible à réaliser : de si gros changements s’accomplissent pas à pas.

Au maximum, choisissez 3 défis de développement (la plateforme Praditus peut vous aider à en trouver !), que ce soit dans le domaine personnel ou professionnel, et demandez-vous, concrètement, quelles petites actions vous pouvez mener au quotidien pour vous améliorer dans ces domaines. Par exemple, si vous avez comme objectif de mieux séparer vie professionnelle et vie privée, vous pouvez vous dire « OK, je ne lis plus mes mails professionnels une fois que j’arrive à la maison ».

N’hésitez pas à demander conseil autour de vous (et pas seulement à votre « coach », voyez plus large !) pour vous donner des idées sur comment vous améliorer en fonction de votre/vos objectif(s).

Pour en savoir plus, lire One page Talent Management de Marc Effron et Miriam Ort

AAEAAQAAAAAAAAJpAAAAJDk4NjQxNzIwLTg4OWYtNDQ3ZC04ZDQ5LWU5ZDA1MmRlOGI5Mg-2

La Praditeam.